Notre cerveau face aux crises financières

Résultat de recherche d'images pour

Combien d’entre nous ont déjà dit quelque chose du genre : « Je ne comprends pas ça. Pourquoi est-ce que j’ai toujours des problèmes d’argent ? J’ai fait des études. J’ai un travail plus que décent. Comment se fait-il que je suis fauché à la fin de chaque mois et que je n’ai presque pas d’économies ? Je n’ai même pas assez d’argent pour payer le loyer et les frais de scolarité des enfants. »

En réalité, nous avons deux cerveaux, ce qui peut nous amener à faire des choix qui nous blessent.

Selon certains psychologues, les gens ont tendance à ne pas prendre de décisions rationnelles concernant leur argent, malgré les meilleures intentions et tentatives de le faire. La raison principale est que nous utilisons deux systèmes de pensée (deux cerveaux si vous voulez). L’un est intuitif et émotif, et l’autre est cognitif et rationnel.

En effet, lorsque nous comptons notre argent, faisons la liste des courses ou établissons un budget familial (actions tout à fait raisonnables),c’est notre cerveau rationnel qui travaille. Lorsque nous faisons des achats impulsifs, en nous dépossédant sans raison, en tirant de fausses conclusions, ou en annulant notre bon sens – c’est notre cerveau intuitif qui prend le dessus. Le cerveau intuitif peut souvent avoir raison, mais le plus souvent, il nous fait commettre des erreurs lorsqu’il s’agit de notre argent. Le cerveau intuitif agit en fonction de quelque chose qui est en nous et qui est irrationnel, quelque chose qui ressemble davantage à une intuition, ou à une sorte d’instinct mental – et il s’allume vite.

Les pensées intuitives sont rapides, automatiques, faciles, associatives et difficiles à contrôler ou à modifier tandis que, les pensées cognitives sont plus lentes, périodiques, laborieuses, et délibérément contrôlées, flexibles et sont gouvernées par des règles. Lorsque nous dépensons trop d’argent ou faisons des achats impulsifs que nous n’avions pas prévus, c’est parce que nos pensées intuitives sont plus rapides que nos pensées cognitives. Elles gouvernent nos actions dans le « feu de l’action ».

Il arrive alors souvent que nous nous retrouvons dans l’obligation d’apprendre à faire en sorte que nos deux modes de pensée, nos deux cerveaux ( l’intuitif et le rationnel) collaborent mieux. Avant qu’on ne prenne conscience des deux différents cerveaux et comment les contrôler, nous sommes trop souvent influencés par notre mode de pensée intuitif. Notre cerveau intuitif nous fait de ce fait réagir trop rapidement à l’impulsion au lieu de s’en tenir sciemment à ce que notre cerveau rationnel voulait faire.

De même, notre cerveau intuitif est si rapide qu’il peut évaluer avec exactitude l’état émotionnel d’un étranger en trois millisecondes – avant que nous ne soyons conscients que l’étranger est là. Et cela peut supprimer nos plans financiers aussi rapidement – en particulier lorsque le stress ou les émotions sont forts. Avec le stress d’avoir à préparer tous les enfants pour la nouvelle année scolaire avec trop peu d’argent, notre cerveau intuitif nous emporte, sans nulle doute. Notre esprit rationnel n’est pas assez fort pour nous protéger contre notre impulsion intuitive de dépenser. Nos impulsions intuitives sont la raison pour laquelle nombre d’entre nous dépensent trop, dépensent peu ou évitent même d’aborder le sujet.

Nous ne discutons pas le fait que nous devrions nous débarrasser de notre cerveau intuitif et émotif – cela serait impossible de toute façon. Et le cerveau émotif est la source de nos réponses rapides en cas d’urgences, de nos sentiments, et de nombreuses idées créatives et intuitions indispensables à notre survie. Il se développe pour travailler vite pour sauver notre vie. Malheureusement, pour certains d’entre nous, sa rapidité est inutile lorsqu’il s’agit de contrôler notre façon de dépenser notre argent.

  • L’issue au piège des deux cerveaux

Nous pouvons développer et utiliser des « tampons » pour aider les deux cerveaux à mieux collaborer. Les tampons sont quelque chose que nous mettons entre nous et les parties de notre cerveau les plus intuitives et impulsives. Ils permettent à notre cerveau rationnel de rattraper notre cerveau intuitif. Par exemple, une manière de créer un tampon est d’utiliser le cours sur la budgétisation pour organiser tous nos papiers et objets liés à l’argent. Parfois, le plus important est de s’asseoir et d’ouvrir toutes les factures qui n’ont pas été ouvertes. Vous créez des endroits définis dans lesquels vous garderez vos factures, vos relevés bancaires, vos chéquiers, votre argent liquide et même la monnaie que vous avez dans votre poche à la fin de la journée. Tout ce qui est lié à l’argent doit avoir une place définie pour que vous puissiez trouver ce dont vous avez besoin sans avoir à le chercher. Ces tampons aident à combiner suffisamment vos deux cerveaux pour que deux cerveaux ne fassent  qu’un, plus rationnel.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s